Un hôpital de référence
proche de vous
Accueil > La qualité des soins

Gestion des risques

« Une démarche de gestion des risques a pour but d’assurer la sécurité des patients, et en particulier de diminuer le risque de survenue d’évènements indésirables associés aux soins. Cette démarche est guidée au moyen d’une politique institutionnelle et d’un programme d’actions évolutif, établis selon les risques spécifiques de l’établissement et les priorités retenues. »1

1 La sécurité des patients, Mettre en œuvre la gestion des risques associés aux soins en établissement de santé, Des concepts à la pratique ; Haute Autorité de Santé ; mars 2012

La démarche de gestion des risques – sécurité des soins est structurée par les processus suivants :

1. vigilances sanitaires : ce sont des systèmes permettant de surveiller et de signaler

   a. les incidents et risques d’incidents résultant de l’utilisation des dispositifs médicaux (matériels et appareils médicaux, produits consommables à usage unique délivrés par la pharmacie) : matériovigilance

   b. les effets indésirables graves ou inattendus, liés à l’utilisation des médicaments ou à leur mésusage (utilisation non conforme aux recommandations en vigueur) : pharmacovigilance

   c. les incidents immédiats et/ou retardés liés à la transfusion de sang ou de produits sanguins (plaquettes, plasma…) et également de tracer et sécuriser l’utilisation de ces produits : hémovigilance et sécurité transfusionnelle

   d. les infections nosocomiales et certaines maladies à déclaration obligatoire â infectiovigilance

   e. les incidents survenant dans le circuit et l’utilisation des greffons d’origine humaine â biovigilance

   f. les incidents liés à l’utilisation de réactifs de laboratoire destinés au diagnostic médical ou à celui de grossesse, ou destinés aux examens d’anatomie et de cytologie pathologiques : réactovigilance

   g. les erreurs ou sources d’erreurs d’identification des patients afin de promouvoir les bonnes pratiques en la matière :  identitovigilance

2. signalement et traitement des événements indésirables

Ce processus permet de détecter les fragilités dans l’organisation pouvant conduire à des incidents ou accidents et de mettre en place des barrières de sécurité pour éviter qu’ils ne se reproduisent. Ce processus est complémentaire aux systèmes des vigilances sanitaires

3. évaluation des risques a priori

Cette démarche consiste à réfléchir en amont aux différents moyens à mettre en œuvre pour assurer la sécurité des soins.

4. gestion de crise

Ce processus permet au Centre Hospitalier René-Dubos de faire face aux évènements exceptionnels tout en continuant d’assurer une prise en charge de qualité pour ses patients.

Chaque processus est piloté par un ou plusieurs professionnels référents. Des actions et des évaluations sont mises en œuvre pour assurer son bon fonctionnement. Les bilans de ces éléments alimentent la politique d’amélioration de la qualité et de sécurité des soins du Centre Hospitalier René-Dubos.